Flan pâtissier

Il y a quelques semaines, en allant faire les courses, il y avait du flan pâtissier en dégustation à la boulangerie.

Les enfants, toujours partants lorsqu’il y a un truc à manger là-bas, étaient donc ravis de pouvoir y goûter (forcément, quand il n’y a pas de légumes ça les attire toujours plus !).

Et à peine dans la voiture, alors que je réfléchissais déjà à quelle galette j’allais bien pouvoir faire cette année, mon grand m’a demandé de faire un flan pour notre dessert du dimanche.

Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour leur faire plaisir ! 😄

flan pâtissier 1C Flan pâtissier

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 58 minutes

Refrigération : 1h minimum

 

Ingrédients (pour 8 personnes) :

  • 150g de farine
  • 150g de beurre préalablement congelé en morceaux
  • 1L de lait
  • 3 oeufs
  • 160g de sucre en poudre
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 100g de Maïzena
  • 3 cuillères à café d’extrait de vanille
  • 1/2 cuillère à café de gousse de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel

 

Préparation :

  1. Préparer la pâte feuilletée : Mettre le beurre congelé et la farine dans le bol du Thermomix avec 75g d’eau froide et 1 pincée de sel. Régler 15 secondes / vitesse 6. Mixer ensuite 10 secondes / sens inverse / vitesse 2 pour décoller la pâte des parois du bol.
  2. Etaler la pâte en rectangle sur le plan de travail légèrement fariné et la replier en 3 sur elle-même. Répéter cette opération au minimum 3 fois de suite en l’abaissant au rouleau à chaque fois.
  3. Après avoir étalé la pâte une dernière fois, la déposer dans un moule à manqué et piquer le fond avec une fourchette.
  4. Préparer le flan : Mettre le lait, les oeufs, les sucres, la Maïzena et la vanille liquide et en gousse dans le bol du Thermomix et régler 8 min / 90° / vitesse 4.
  5. Verser le flan sur la pâte et faire cuire au four 50 minutes à 180° (couvrir d’alu sur la fin de cuisson si le flan est trop doré).
  6. Laisser refroidir complètement avant de démouler et de servir.

flan pâtissier 3C Flan pâtissier

Bon appétit !

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/flan-patissier/

#defisanssucre2020 : 10 Conseils pour réussir ce challenge

Vous allez peut-être vous dire que c’est un peu prématuré de vous donner 10 conseils pour réussir un mois sans sucre alors que je ne l’ai pas encore fait.

Peut-être en effet…

Toujours est-il qu’à force de faire mes recherches sur le sujet et ayant déjà entamé ma transition vers le régime sans sucres libres depuis quelques semaines j’ai pu remarquer que certaines choses pouvaient aider à tenir le coup.

Ce sont ces astuces que je partage avec vous aujourd’hui.

 

1-Réduisez progressivement votre consommation en sucre

Si vous êtes adepte du sucre dans le thé ou le café le matin, commencez déjà par réduire progressivement cette dose de sucre.

Cela vous permettra de faire la transition en douceur vers l’idéal « sans sucre ».

Remplacez vos boissons sucrées de la journée par d’autres moins sucrées avant d’arriver à l’eau ou au thé/tisane (sans sucre évidemment).

petit déjeuner sans sucre 1C #defisanssucre2020 : 10 Conseils pour réussir ce challenge

Repensez vos repas en supprimant les sucres libres qu’ils contiennent et en les remplaçant par des produits riches en fibres et en glucides complexes.

2-Trouvez des alternatives moins sucrées

Vous terminez toujours votre repas par un yaourt aux fruits ?

Préférez un yaourt nature non sucré auquel vous ajouterez quelques morceaux de fruits frais, une cuillère à soupe de compote (sans sucres ajoutés !), un peu de cannelle, des fruits secs…

 

3-Pensez aux céréales complètes

Bien que le pain, le riz et les pâtes ne soient pas exclus de ce régime sans sucre il est préférable de les consommer dans leur version complète.

Les céréales qui les composent contiennent alors plus de fibres ce qui a pour effet de limiter le pic de sécrétion d’insuline après leur ingestion. Par ailleurs, cela permet aussi un effet de satiété qui dure plus longtemps (et donc moins de fringales entre les repas) et a un effet bénéfique sur le transit.

 

4-Cuisez vos pâtes al-dente

Si vous mangez vos pâtes al-dente, leur index glycémique sera moins élevé. Ce qui veut dire là encore que votre pancréas sera moins sollicité lors de la digestion.

Ayez donc le réflexe de stopper la cuisson de vos pâtes 1 minute avant la fin du temps de cuisson recommandé.

 

5-Passez à un petit-déjeuner salé

C’est encore la meilleure solution pour limiter l’ingestion de sucre lors du petit-déjeuner (qui est souvent le repas où l’on en avale le plus).

Adieu confiture et pâte à tartiner, optez pour de la charcuterie (attention toutefois si vous la prenez sous vide à ce qu’elle ne contienne pas de sucre) et du fromage que vous accompagnerez de pain complet voire intégral (cf point 3).

 

6-Dormez plus

Quand on est fatigué ou stressé on a tendance à avoir davantage faim et donc à grignoter plus.

En dormant suffisamment vous serez moins sujet aux fringales.

 

7-Evitez l’ennui

De la même manière, lorsqu’on s’ennuie on peut avoir tendance à manger tout ce qui nous passe sous la main.

Non pas qu’on aie vraiment faim mais quand même, ça fait du bien et ça occupe.

Chez moi ce conseil est tout à fait vérifé. Je me rends compte que des fois j’ai envie de manger quelque chose et finalement je me lance dans une activité et j’oublie que je voulais manger. Ce n’était pas vraiment de la faim, juste de l’ennui.

Et si l’envie de grignoter persiste, buvez un grand verre d’eau ou mangez un fruit.

 

8-Limitez les tentations

J’en ai pas mal parlé dans mon article sur la préparation au défi sans sucre.

Cela consiste principalement à vider vos placards pour éviter toute rencontre avec des produits sucrés lors de ce mois de challenge mais aussi peut-être que ce ne sera pas le moment idéal pour sortir tous les soirs au resto avec les copains.

Pour autant, pas la peine non plus de vivre en hermite, mais si vous sortez sachez être raisonnable.

bonbons 3C #defisanssucre2020 : 10 Conseils pour réussir ce challenge

Faites disparaître toute source de tentation

9-Planifiez vos repas

C’est peut-être bête mais comme je vous l’ai dit, pour éviter le sucre il faut fuir les préparations industrielles.

Revenez aux basiques en cuisine avec des produits bruts que vous travaillerez vous-même pour être sûr de ne pas faire d’erreur.

Pour éviter de vous retrouver au fast-food ou de vous jeter sur un plat industriel en dernière minute, pensez à planifier vos repas d’une semaine sur l’autre.

C’est une pratique à laquelle je me tiens depuis plusieurs années déjà et qui a de nombreux avantages : courses plus rapides, économies, limiter le gâchis…

En sachant à l’avance ce que vous allez manger sur la semaine et en faisant vos courses en fonction de cette liste établie vous ne serez jamais dépourvu le soir quand viendra le moment de cuisiner.

Et si vous manquez vraiment de temps pourquoi ne pas opter pour le très tendance batch-cooking? Ce concept qui vous permet en quelques heures le week-end de préparer à l’avance vos repas de la semaine. Il ne vous restera alors plus qu’à réchauffer votre plat le moment venu.

 

10-Ne culpabilisez pas lors d’un écart

Vous avez craqué et vous vous êtes jeté sur une boîte de gâteaux ? Est-ce bien grave au final ?

Le plus important ce n’est pas ce qu’il se passe à l’instant T, ce sont tous les efforts que vous avez fait avant ça, et tout ce que vous ferez par la suite.

Il y aura de toute manière au cours de votre vie de nombreuses occasions où vous serez tenté par du sucré. Il n’est pas interdit de s’accorder un écart lorsque cela reste occasionnel si vous faites attention le reste du temps.

Parce que c’est sur le long cours que les changements vont se faire et que petit à petit vous verrez vos habitudes se modifier.

défisanssucre022020 C 150x150 #defisanssucre2020 : 10 Conseils pour réussir ce challenge

 

Vous êtes désormais prêt à vous lancer dans l’aventure avec toutes les clés en main pour réussir ce challenge.

Rendez-vous ce samedi pour le 1er jour sans sucre !

A partir de là je partagerai ici des recettes adaptées à ce défi et je vais essayer de dresser un bilan à la fin de chaque semaine.

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences sur le blog ou sur les réseaux sociaux. Je suis particulièrement présente sur Instagram (@jennyblogueuse) où je tiendrai à jour le hashtag #defisanssucre2020.

 

A très vite !

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/defisanssucre2020-10-conseils-pour-reussir-ce-challenge/

Galettes de pommes de terre (Rösti)

Les galettes de pomme de terre c’est une recette que j’adore mais à laquelle je n’avais jamais osé m’attaquer parce que je pensais que c’était trop compliqué.

Au final ce n’est pas une question de difficulté. C’est surtout que ça demande d’avoir un peu de temps devant soi pour réussir de belles galettes.

Aujourd’hui je vous propose une recette de base que vous pourrez ensuite décliner selon vos envies. Bien souvent on y ajoute de l’oignon mais comme je préfère sans je n’en ai pas mis.

Vous pouvez également y ajouter des herbes et épices variées ou y intégrer un autre légume de votre choix. Attention toutefois aux légumes qui rendent beaucoup d’eau (comme la courgette par exemple). Il faudra probablement ajouter un peu de farine en plus pour réussir à faire des galettes qui se tiennent bien.

En tout cas cette recette a été complètement validée chez nous ! Les galettes sont croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur. Un régal !

galettes de pommes de terre 1C Galettes de pommes de terre (Rösti)

Préparation : 45 minutes

Cuisson : 5 minutes par face

 

Ingrédients (pour 10 galettes environ) :

  • 1,2 kg de pommes de terre
  • 2 oeufs
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1/2 cuillère à café de muscade
  • 2 cuillères à soupe de persil
  • sel, poivre
  • beurre, huile

 

Préparation :

  1. Peler les pommes de terre, les râper (plus ou moins finement selon votre goût), rincer et placer dans un torchon propre.
  2. Laisser égoutter 30 à 60 minutes dans le torchon puis presser fortement pour essorer au maximum.
  3. Mettre les pommes de terre râpées dans un saladier.
  4. Ajouter les oeufs, la farine et les assaisonnements.
  5. Faire fondre une noix de beurre avec un peu d’huile dans un poêle à feu moyen.
  6. Déposer 2 cuillères à soupe de la préparation aux pommes de terre dans la poêle pour former une galette d’environ 1 cm d’épaisseur (vous pouvez utiliser un cercle à pâtisserie si vous voulez des galettes bien rondes) et laisser cuire 5 minutes.
  7. Retourner votre galette et laisser cuire à nouveau 5 mnutes sur l’autre face.
  8. Déposer les galettes cuites dans une assiette ou un plat recouvert de papier absorbant.

¤ Soyez généreux sur la matière grasse lors de la cuisson pour que vos galettes soient bien croustillantes à l’extérieur.

¤ J’arrive à faire 4-5 galettes à la fois dans ma poêle. Pour ne pas qu’elles refroidissent en attendant la suite je les place au four à 50° une fois cuites.

¤ Vous pouvez également cuire toute la préparation en une fois dans votre poêle. Vous formerez alors une grosse galette que vous pourrez couper en parts au moment de servir. (l’étape du retournement sera alors un peu plus délicate).

galettes de pommes de terre 3C Galettes de pommes de terre (Rösti)

Bon appétit !

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/galettes-de-pommes-de-terre-rosti/

Taboulé de chou-fleur

Ca fait un bon moment que j’avais vu passer cette recette de taboulé originale.

Ici pas de semoule. Elle est audacieusement remplacée par … du chou-fleur !

On obtient alors un taboulé 100% végétal. Et comme le chou-fleur se trouve durant tout l’hiver, ça en fait le taboulé star de la saison !

taboulé chou fleur 3C Taboulé de chou fleur

Préparation : 20 minutes

 

Ingrédients :

  • 1/2 chou-fleur
  • 1 petit concombre
  • 1/2 petite boîte de maïs
  • 1/2 pot de poivrons grillés
  • 9 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 4,5 cuillères à soupe de jus de citron
  • menthe
  • ail séché
  • sel, poivre

 

Préparation :

  1. Laver le chou-fleur et le détailler en fleurettes avant de le passer au mixeur quelques secondes pour le réduire en « semoule » (au Thermomix : 5 secondes/vitesse 5)
  2. Retirer la partie centrale du concombre (avec les graines) et le détailler en petits cubes.
  3. Egoutter les poivrons grillés et les couper également en petits dés.
  4. Réunir tous les ingrédients dans un saladier avec l’assaisonnement et bien mélanger.

¤ L’idéal est de préparer ce taboulé un peu en avance pour que toutes les saveurs se mélangent bien mais attention à ne pas le préparer trop tôt non plus. Le chou va alors commencer à fermenter et son odeur sera plus forte. Ce n’est pas un souci pour la consommation mais cela peut en gêner certains.

taboulé chou fleur 1C Taboulé de chou fleur

Bon appétit !

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/taboule-de-chou-fleur/

#défisanssucre2020 : Comment se préparer à 1 mois sans sucre ?

Afin de mener à bien le défi sans sucre je vous conseillais une phase de préparation.

 

1-Faire le point sur sa consommation personnelle en sucre

Vous vous dites peut-être que vous n’êtes pas gros consommateur de sucre ou de produits sucrés.

Prenez le temps de compter combien de grammes de sucre vous aborbez sur une journée :

  • Mettez-vous du sucre / miel / sirop d’agave dans votre café / thé du matin ?
  • Si vous prenez du cacao là encore il y a du sucre (à moins d’en prendre un 100% cacao bien sûr)
  • Les céréales de votre petit-déjeuner ? Même les mueslis en contiennent énormément.
  • Analysez ce que vous mangez au petit-déjeuner et qui peut contenir du sucre : biscottes, brioches, confiture (même allégée),…
  • Un grignotage dans la matinée ? Un autre café (sucré) au bureau ?
  • Que mangez-vous le midi ? Les préparations industrielles sont souvent trop riches en sucre (et en gras, sel et additifs mais c’est un autre problème)
  • Prenez-vous sytématiquement un dessert ? Méfiez-vous des yaourts allégés qui, s’ils le sont en matières grasses sont par contre plus généreux en sucre.
  • Buvez-vous de l’alcool ?
  • Mangez-vous quelque chose dans l’après-midi ? Vous accordez-vous une boisson sucrée au cours de la journée ?
  • Regardez aussi le contenu de votre assiette le soir, ce que vous buvez lors de votre dîner
  • Et n’oubliez pas le grignotage devant la télé !
valeurs nutritionnelles gâteauxC #défisanssucre2020 : Comment se préparer à 1 mois sans sucre ?

Dans les gâteaux pas de surprise, on sait qu’il y a du sucre. Mais jetez un oeil aux quantités : ici déjà 13g de sucre (2,5 morceaux) pour 2 biscuits.

 

Personnellement j’ai utilisé l’appli Yuka pour m’aider à analyser la composition des produits et Fat Secret pour m’aider à calculer ma consommation en sucre.

Dans le cadre de mon travail j’utilise aussi Gluci-Chek qui est centré sur les glucides et plutôt facile à utiliser grâce à des photos permettant d’apprécier les volumes de ce que l’on mange.

Fat Secret est vraiment intéressante mais à partir du moment où l’on cuisine beaucoup soi-même cela devient contraignant de rentrer à chaque repas ce que l’on mange.

J’ai tout de même essayé sur une semaine et j’ai pu voir qu’au mieux je consommais près de 74g de sucre par jour et près de 154g dans la « pire » journée.

Après il faut aussi faire la part des choses car comme je vous le disais tous les sucres ne sont pas à éliminer. Ces chiffres comprennent les sucres libres (sucres ajoutés + sucre des jus de fruits et du miel) que nous cherchons à éviter, mais aussi les glucides complexes que l’on trouve dans les céréales. Ainsi il vaudra mieux manger un fruit au dessert qu’une crème au chocolat par exemple.

valeurs nutrionnelles pizzaC #défisanssucre2020 : Comment se préparer à 1 mois sans sucre ?

Regardez la liste des ingrédients lorsque vous achetez un produit transformé. Cette pizza par exemple contient du sucre sur pas moins de 3 formes différentes. Et si on fait le calcul, si vous la mangez en entier vous aurez absorbé l’équivalent de près de 2 morceaux de sucre.

En ce qui me concerne c’était surtout mon petit-déjeuner qui était trop riche en sucre.

Evidemment quand on cumule lait + poudre cacaotée + céréales industrielles + granola (même maison) + jus de fruits (même sans sucres ajoutés) c’est un peut comme si on avait l’équation sucre + sucre + sucre + sucre + sucre = sucre.

Pourtant ce petit-déjeuner c’était clairement mon repas préféré de la journée et je ne me voyais pas faire sans.

Pour vous dire, quand j’ai fait ce bilan c’était début octobre 2019. Il m’en aura fallu du temps pour me faire à l’idée qu’il fallait que ça change !

Je ne voulais pas passer sur cette notion de plaisir que ce repas m’apportait.

De même pour ma crème au chocolat le midi, ou le dessert quand on va au resto (je suis le genre de personne qui regarde la carte des desserts avant de choisir son plat pour savoir s’il faut encore laisser beaucoup de place ou pas 😅)

 

2-Trouver des alternatives

J’ai donc cherché comment me passer de sucre sans pour autant souffrir de la frustration qu’une telle suppression peut engendrer. Cela n’a pas été évident…

J’ai fouillé sur internet à la recherche de recettes sans sucre mais j’ai pu constater que bien souvent on mettait en avant dans le titre l’argument « sans sucre » simplement parce qu’il n’y avait pas de sucre raffiné dans les ingrédients.

Par contre on y trouvait systématiquement (et parfois en quantités généreuses) miel, sirop d’érable, sirop d’agave… J’ai fini par improviser en mixant plusieurs idées vues à droite à gauche. Je vous partagerai ici une recette géniale garantie sans sucres libres de granola maison qui peut aussi se faire en biscuits type cookies.

 

Sachez aussi que certaines épices comme la cannelle ou la réglisse apportent un goût sucré sans contenir de sucre.

collation 1C #défisanssucre2020 : Comment se préparer à 1 mois sans sucre ?

Les fruits à coque et les fruits séchés constituent une collation saine sans sucres libres

En ce qui concerne les collations j’ai depuis longtemps remplacé les biscuits par des oléagineux (noix, noisettes, amandes…) et des fruits secs. J’en ai toujours à la maison et dans ma voiture pour le travail. Ca me fait un en-cas sain et gourmand quand j’ai un petit creux dans la journée.

 

Pour vos repas, mettez-vous aux fourneaux ! C’est facile à dire… Je sais bien pour le vivre au quotidien que lorsqu’on travaille il n’est pas toujours facile de prendre encore du temps le soir pour préparer un repas soi-même. Mais rien ne dit que vous soyez obligés de passer 1h en cuisine pour avoir quelque chose de bon pour votre santé. Si vous avez peu de temps optez pour des légumes surgelés (natures !) déjà lavés et pré-découpés qui vous feront gagner un temps précieux. Ajoutez quelques herbes ou épices, accompagnez le tout d’une céréale complète (blé, riz, pâtes au blé complet…) ou de légumineuses (lentilles, haricots rouges ou blancs…) que vous pouvez choisir en conserve (en veillant  néanmoins à ce qu’il n’y ait pas de sel ou de sucre ajouté).

 

3-Eviter la tentation

Ca ne veut pas dire qu’il va falloir rester enfermé chez vous pendant ces 30 jours mais plutôt qu’il serait bon de jeter un oeil dans vos placards pour en déloger tous les produits sucrés qu’ils contiennent.

Evidemment c’est plus facile si vous êtes seul(e) bien que ça ne puisse pas faire de mal aux autres membres de votre foyer de vous imiter pendant ce défi.

J’ai la chance d’avoir un mari qui, sans forcément être aussi extrême que moi, a décidé d’en profiter pour revoir sa consommation de sucre à la baisse. Le fait d’en parler avec lui et de me sentir soutenue me fait du bien.

Concernant les enfants c’est plus compliqué. La nourriture est déjà suffisamment sujet de discorde avec eux, je pense que ce n’est pas encore le bon moment. Il faudra y aller très progressivement.

Ce n’est pas que je me préoccupe moins de leur santé que de la mienne. Mais ils n’ont actuellement aucun problème de surpoids (on est même plutôt dans l’excès inverse avec eux) et ils vont de toute manière manger les mêmes repas que nous lorsqu’ils seront à la maison. Nous avons depuis longtemps réduit leur consommation en boisson sucrée (1 verre de sirop ou jus de fruit par jour – hors occasions spéciales) et depuis peu supprimé le goûter qui leur coupait l’appétit pour le repas du soir. Si éventuellement ils ont un petit creux c’est compote (sans sucre ajouté évidemment 😉). L’essentiel de leur consommation en produits sucrés est donc comme moi auparavant, lors du petit-déjeuner.

Bref, ce que je voulais dire c’est qu’avec des enfants à la maison j’ai encore des produits sucrés que je ne pourrai pas faire disparaître. Heureusement pour moi, je trouve déjà ça trop sucré et je ne craque que rarement sur le pot de Nutella (mais quand je commence je lui mets une bonne claque…).

Par ailleurs il n’est pas question de jeter tout ce que vous souhaitez éviter de manger durant ce mois sans sucre. Mettez-les dans un placard où vous n’allez pas souvent (sous clé si vous avez trop peur de craquer), ou offrez-les si vous souhaitez faire tenir dans la durée votre restriction en sucre.

bonbons 1C #défisanssucre2020 : Comment se préparer à 1 mois sans sucre ?

Dites adieu à ces petites choses colorées mais bien trop sucrées

Vous êtes désormais quasiment prêts à entamer un mois sans sucre. La prochaine fois je vous donnerai 10 conseils pour réussir ce challenge !

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/defisanssucre2020-comment-se-preparer-a-1-mois-sans-sucre/

Pommes au four

On reste dans la légèreté aujourd’hui avec cette recette de pommes au four.

Ce dessert est on ne peut plus simple à réaliser, pour peu que vous ayez bien pris soin de choisir une variété de pomme qui se tienne bien à la cuisson. Sans cela vous aurez alors un tas de compote à la place de la pomme. C’est moche mais ça reste bon (c’est du vécu ☺).

Choisissez donc parmi les variétés suivantes : Pink Lady, Reinette grise du Canada, Golden du Limousin, Ariane ou encore Elstar.

Ensuite, passez aux fourneaux !

pommes au four 1C Pommes au four

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 1h

 

Ingrédients (pour 6 personnes) :

  • 6 pommes
  • le jus d’1 orange (75 à 100mL)
  • 6 noisettes de beurre
  • 3 cuillères à café de miel
  • 1 cuillère à soupe de cassonade
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • quelques noisettes

 

Préparation :

  1. Eplucher les pommes et retirer le trognon avec un évideur.
  2. Déposer les pommes dans un plat allant au four.
  3. Arroser du jus d’orange.
  4. Mettre 1 noisette de beurre et 1/2 cuillère à café de miel à l’intérieur de chaque pomme (à la place du trognon).
  5. Saupoudrer avec la cassonade et la cannelle.
  6. Faire cuire au four 1h à 180° en arrosant toutes les 15 minutes avec le jus.
  7. Servir les pommes tièdes ou froides arrosées du jus de cuisson et parsemées de quelques éclats de noisette.

¤ Pour les plus gourmands vous pouvez accompagner ce dessert d’une boule de glace à la vanille.

pommes au four 2C Pommes au four

Bon appétit !

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/pommes-au-four/

Verrines au gaspacho de poivron, fromage frais et crumble

La première recette de l’année sur le blog ne sera pas une galette cette fois !

On a tellement mangé pendant les fêtes, entre les fêtes et après les fêtes que je n’ai toujours pas fait ma galette. Mais on a le droit d’en manger durant tout le mois de janvier non ?

Il n’empêche que j’ai déjà trouvé à quoi elle sera et sans encore vous dévoiler ce qu’il y aura dedans je peux vous dire qu’elle sera ULTRA-gourmande !

En attendant je vous propose ces petites verrines de gaspacho de poivron, fraîches et pleines de saveurs. Elles seront parfaites en entrée ou lors d’un apéro dînatoire.

La recette d’origine m’avait été donnée par une collègue il y a quelques années déjà mais je ne me lasse pas de les refaire.

J’ai cependant modifié la mousse au fromage qui était initalement au chèvre et que j’ai remplacé par un fromage fouetté au lait de vache pour simple question de goût.

verrines gaspacho poivrons 2C Verrines au gaspacho de poivron, fromage frais et crumble

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 10-15 minutes

Réfrigération : 1 heure minimum

 

Ingrédients (pour une 10aine de verrines) :

  • un bocal de poivrons grillés
  • une boîte de pulpe fine de tomates Mutti *
  • 2 feuilles de gélatine
  • 150g de fromage fouetté
  • 10cL de crème fluide
  • 50g de beurre
  • 50g de farine
  • 35g de parmesan râpé
  • 20g de poudre de noisettes
  • herbes de Provence
  • huile d’olive
  • sel, poivre

 

Préparation :

  1. Faire tremper la gélatine dans de l’eau froide.
  2. Egoutter les poivrons et les passer au mixeur avec les tomates, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et des herbes de Provence. Saler et poivrer.
  3. Faire chauffer la préparation puis y plonger les feuilles de gélatine égouttées. Mélanger vivement au fouet avant de verser dans des verrines.
  4. Laisser prendre au réfrigérateur au moins 1h.
  5. Mettre le beurre, la farine, le parmesan et la poudre de noisette dans un bol.
  6. Travailler les ingrédients du bout des doigts jusqu’à obtention d’un sablage grossier.
  7. Répartir le crumble sur la plaque du four recouverte de papier cuisson et faire cuire quelques minutes à 220° (surveillez bien la cuisson, ça va très vite !).
  8. Egrener le crumble une fois sorti du four et le laisser refroidir.
  9. Mélanger le fromage fouetté avec la crème. Saler et poivrer.
  10. Au moment de servir, déposer un peu de mousse au fromage sur le gaspacho de poivron puis parsemer le tout d’un peu de crumble.

verrines gaspacho poivrons 1C Verrines au gaspacho de poivron, fromage frais et crumble

Bon appétit !

Logo Degustabox 2018 Verrines au gaspacho de poivron, fromage frais et crumble


Le contenu de la box de décembre

degustabox 12 2019C Verrines au gaspacho de poivron, fromage frais et crumble

  • Sauces au piment Ayam : 1 sauce parmi 3 possibles (Sriracha, Sauce piment sucrée-salée ou Piment doux thaï)
  • Floraline de Lustucru: 1 paquet
  • Granola extra fin au chocolat au lait : 1 paquet
  • Confitures Bonne Maman : 2 mignardises parmi 4 possibles (Framboises épépinées, Ananas & fruit de la passion, Mangues pêches & citron vert, Figues violettes à la cannelle)
  • Bee Zen pêche : 1 canette
  • Mini toasts créatifs Jacquet : 1 paquet
  • Chips Bret’s : 1 paquet parmi 2 saveurs (Gouda-cumin ou Confit d’oignons au vinaigre balsamique)
  • Rennes de Noël Maltesers : 1 paquet **
  • Mutti : 1 produit parmi Pulpe fine ou Double concentré
  • Fruit’n caramel Maoam : 1 paquet
  • Boisson Nossa : 1 bouteille parmi 3 saveurs (Açaï, Antioxydant ou Energie)
  • Crème légère Condé-Sur-Vire UHT de Elle & Vire : 1 pack de 3
  • Carlsberg Unfiltered : 1 bouteille **

* Produit offert.

** Les abonnés à la box AVEC alcool ont reçu la bière Carlsberg. / Les abonnés à la box SANS alcool ont reçu les Maltesers.

La box présentée ici est une box particulière que j’ai reçue dans le cadre d’un partenariat avec Degusta Box. Son contenu peut donc être légèrement différent de celui des box reçues par les abonnés.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/verrines-au-gaspacho-de-poivron-fromage-frais-et-crumble/

#defisanssucre2020 : Un mois sans sucre, vous me suivez?

En 2019 j’ai commencé à opérer quelques changements sur mon mode de vie et entre autres, mon alimentation.

D’une part pour des raisons personnelles qui consistent principalement à préserver ma santé et d’autre part pour des raisons environnementales.

Ceci m’a conduit à diminuer ma consommation de viande, à me tourner davantage vers le bio et à limiter ma consommation d’additifs à risques ou controversés.

 

Cette année je souhaite ajouter à cela une diminution de ma consommation de sucre en m’attaquant aux sucres libres qui correspondent aux sucres ajoutés, au sucre des jus des fruits et du miel.

Selon les rapports de l’OMS nous consommons en France environ 100g de sucre (naturel et industriel) par jour, soit 4 fois plus que la quantité recommandée qui est de 25g pour un adulte (soit 5 morceaux de sucre).

On ne s’en rend pas toujours compte car les sucres sont bien souvent cachés dans ce que nous mangeons ou buvons. Savez-vous par exemple que l’on peut trouver du sucre dans certaines charcuteries, les vinaigrettes, certaines conserves de légumes, le pain de mie industriel… ?

Les boissons sucrées et soda en contiennent quant à eux des quantités parfois énormes : 27,5g (soit 5,5 morceaux de sucre) par verre de Coca, 22,5g pour un verre de jus d’orange et tout de même 10g par verre de thé glacé.

Avec de telles quantités de sucre on dépasse vite les 25g quotidiens préconisés par l’OMS.

défisanssucre022020 C #defisanssucre2020 : Un mois sans sucre, vous me suivez?

Pourquoi est-il important de consommer moins de sucre ?

Ce n’est plus à prouver, l’excès de sucre dans l’alimentation peut avoir des répercussions sur notre santé :

  • risque sur la santé bucco-dentaire (caries)
  • obésité
  • hypercholestérolémie, hyperuricémie
  • effets indirects sur le diabète de type 2
  • augmente le risque de développer certaines cancers et maladies cardiovasculaires

Le sucre a également une action inflammatoire, au niveau de la peau en particulier. Réduire sa consommation pourrait permettre d’avoir une peau plus belle grâce à une diminution des boutons.

Il faut aussi savoir que lorsqu’on ingurgite du sucre, notre corps réagit en sécrétant beaucoup d’insuline (hormone dont le rôle est de de faire baisser le taux de sucre dans le sang). Un apport de sucre trop important lors d’un repas ou d’un grignotage a donc pour effet un pic de la sécrétion en insuline afin de réguler le taux de sucre dans notre sang. Mais cette sécrétion massive d’insuline n’est pas sans conséquence. A court terme elle est responsable de fringales, qui sont en fait des hypoglycémies réactionnelles (c’est-à-dire un taux de sucre trop bas dans le sang dû à la sécrétion trop importante d’insuline) et à long terme elle peut être la cause d’un diabète de type 2 par épuisement du pancréas.

Et puis il y a également une notion de dépendance au sucre que certains comparent parfois à l’addiction à la cigarette voire à la cocaïne. Sans aller jusque là, en y réfléchissant bien c’est vrai que le fait de manger du sucre va de paire avec la notion de plaisir. Le plaisir du palais déjà (quel bonheur de finir son repas sur une touche sucrée), mais aussi cette sensation de bien-être, de réconfort lorsqu’après une journée de travail on s’accorde une pause sucrée « bien méritée ».

Encore une fois cela est lié à la libération de l’insuline qui engendre à son tour une sécrétion de sérotonine, autre hormone qui elle a sur nous un effet apaisant et calmant.

 

En quoi va consister le régime sans sucre ?

Finalement parler de régime « sans sucre » est sans doute un peu excessif.

Le but n’est pas de retirer TOUS les sucres de notre alimentation car notre corps a besoin de glucides pour fonctionner. C’est en quelque sorte son carburant.

Il s’agit avant tout d’éliminer les sucres raffinés présents dans les desserts au sens large, les biscuits, gâteaux, sodas et autres boissons sucrées, l’alcool, les préparations industrielles…

Nous conserverons les céréales complètes (qui contiennent des glucides complexes associés à des fibres), les pâtes et le riz (en privilégiant leur version complète), les légumes secs, le lait.

Les fruits et fruits secs seront acceptés bien que riches en fructose car ils apportent aussi des fibres dont les bienfaits sur notre santé ne sont plus à prouver et qui permettent une assimilation différente du sucre qu’ils contiennent.

Je vous conseille de ne pas chercher à remplacer le sucre que vous enleverez de votre alimentation par des édulcorants ou autres produits sucrés naturels tels que le miel, le sirop d’agave ou de fleur de coco. Ces derniers ont beau être naturels ils ont tout de même un index glycémique élevé ce qui signifie qu’ils ont un fort impact sur la sécrétion d’insuline. De plus, leur consommation ne fera qu’entretenir votre appétence pour le sucré.

 

On se lance ?

J’ai choisi de débuter mon régime sans sucre au mois de février.

Pas parce que c’est le plus court de l’année. On n’a qu’à dire que le défi durera jusqu’au 1er mars inclus. 😉

C’est surtout parce que j’ai mon anniversaire ce mois-ci et que je n’ai pas trouvé approprié de me lancer dans ce régime restrictif à ce moment-là.

Ceci dit, cela ne veut pas dire que jusqu’au 1er février je me lâche sur le sucre. Au contraire !

J’ai amorcé depuis plus de 2 mois déjà cette transistion. Cette phase de préparation est à mon sens nécessaire voire obligatoire.

Parce que se lancer tête baissée dans un tel régime ne va vous mener qu’à la frustration et à l’échec.

Une phase de préparation est importante pour la réussite de ce mois sans sucre.

Je vous propose déjà d’analyser votre consommation en sucre au cours des jours à venir. Parfois on pense qu’on ne mange pas très sucré mais en y regardant de plus près c’est bien plus que l’on ne le pense.

Notez ce que vous mangez lors des repas, identifiez vos apports en sucres, repérez les sucres sur les emballages de ce que vous achetez… Bref, faites votre bilan sucre.

Ensuite je vous donnerai des astuces pour bien préparer ce défi sans sucre !

 

Prêts à me suivre ?


A lire :

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/defisanssucre2020-un-mois-sans-sucre-vous-me-suivez/

{Noël} Feuilleté sapin au pesto

Aujourd’hui je vous propose une recette simple et rapide à réaliser mais qui fera son petit effet sur votre table pour Noël à l’heure de l’apéritif.

Si ce feuilleté sapin est vite devenu un incontournable des fêtes de fin d’année ce n’est pas pour rien. La préparation est très simple mais l’effet visuel a toujours son petit succès.

Sans plus attendre, voici la recette !

feuilleté sapin 4C {Noël} Feuilleté sapin au pesto

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 25 – 30 minutes

 

Ingrédients :

feuilleté sapin 1C horzC {Noël} Feuilleté sapin au pesto

Préparation :

  1. Dérouler le premier rouleau de pâte feuilletée.
  2. Etaler le pesto dessus.
  3. Recouvrir avec la seconde pâte feuilletée.
  4. Découper l’ensemble en forme de sapin.
  5. Tailler des bandes dans la largeur sur la partie haute du sapin et dans la hauteur sur la partie tronc.
  6. Enrouler chaque bande sur elle-même pour obtenir un effet de tortillon.
  7. Badigeonner avec un oeuf battu puis parsemer d’un mélange de graines.
  8. Faire cuire au four 25 à 30 minutes à 180°.

¤ Vous pouvez également découper des bandes dans les chutes de pâte et les entortiller puis les faire cuire de la même façon afin de ne pas gâcher les restes. Vous aurez alors quelques torsades feuilletées supplémentaires à déguster à l’apéritif ou à tremper dans une soupe.

feuilleté sapin 5C {Noël} Feuilleté sapin au pesto

Bon appétit !

Logo Degustabox 2018 {Noël} Feuilleté sapin au pesto


Le contenu de la Degusta Box de novembre

degustabox 11 2019C {Noël} Feuilleté sapin au pesto

  • Nouilles ramen boeuf ou soja caramel Tanoshi – 1 paquet
  • Crazy Cajou Cacao de The Crazy Company – 1 sachet
  • Cocktail F.I.Z.Z. Smith & Sinclair – 2 tubes **
  • Kit pour curry rouge thaï bio Ayam – 1 boîte
  • Tourtel Twist Citron vert et Notes de menthe – 1 canette
  • Lay’s Nature 100% bio – 1 paquet
  • Pesto Gusto Panzani Basilic et pignons entiers ou Tomates séchées et noix de cajou – 2 pots
  • Légumes à l’indienne D’aucy – 1 saveur au hasard parmi 3
  • Big Baby Pop Favourite & Sour – 2 paquets
  • Pasta cup Pasta Berruto – 1 cup **
  • Pistaches grillées salées ou Amandes nature Wonderful – 1 saveur au hasard

* Produit offert.

** Les abonnés à la box AVEC alcool ont reçu le produit Cocktail F.I.Z.Z. / Les abonnés à la box SANS alcool ont reçu la Pasta Cup.

La box présentée ici est une box particulière que j’ai reçue dans le cadre d’un partenariat avec Degusta Box. Son contenu peut donc être légèrement différent de celui des box reçues par les abonnés.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/noel-feuillete-sapin-au-pesto/

{Bredeles} Palets au chocolat

La course à Noël est lancée !

On ne peut plus passer à côté de toutes les recettes de fêtes vues à droite à gauche qui viennent nous mettre dans l’ambiance et titillent nos papilles.

Bien que cette année je ne me sois pas encore lancée dans une petite production maison de bredeles, je vous propose cette recette testée l’année dernière qui réuni 2 de mes grandes amours en matière de pâtisserie : les amandes et le chocolat.

Avec un tel duo, ça ne peut être que bon !

En plus ils ont l’avantage de ne nécessiter qu’un court temps de préparation et de cuisson. Aucun temps de repos donc, si ce n’est de les laisser refroidir en fin de cuisson (si vous en avez le courage !).

palets au chocolat 2C {Bredeles} Palets au chocolat

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 10 minutes

 

Ingrédients :

  • 125g de chocolat
  • 125g de beurre
  • 125g de sucre en poudre
  • 2 oeufs entiers
  • 50g de farine
  • 50g de fécule de maïs
  • 125g de poudre d’amandes
  • 1 poignée d’amandes éffilées émiettées

palets au chocolat 1C {Bredeles} Palets au chocolat

Préparation :

  1. Faire fondre le beurre et le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes.
  2. Ajouter le sucre et les jaunes d’oeufs.
  3. Incorporer ensuite la farine, la fécule et la poudre d’amandes.
  4. Battre les blanc d’oeufs en neige puis les incorporer à la rpéparation précédente.
  5. Former des petits tas de pâte sur la plaque du four recouverte de papier cuisson en prenant soin de bien les espacer car la pâte va s’étaler la cuisson.
  6. Saupoudrer les tas de pâte d’amandes effilées.
  7. Faire cuire au four 15 minutes à 150°.
  8. Laisser refroidir les biscuits avant de les manipuler à la sortie du four.

¤ Il me restait un peu de chocolat fondu d’une autre recette que j’ai utilisé pour décorer mes biscuits après cuisson.

Bon appétit !

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/bredeles-palets-au-chocolat/