«

»

Imprimer ceci Article

Petite aide pour la diversification alimentaire de bébé

La diversification alimentaire de bébé … Combien de questions s’est-on posées quand on en arrive là dans la vie avec son enfant ?
Si vous êtes comme moi vous avez dû vous en poser vraiment beaucoup, trop peut-être. Mais quand on lance le sujet on entend autant de réponses différentes que de personnes à qui on en a parlé.
Même les pédiatres ne sont pas d’accord entre eux sur le sujet. Rajoutez à cela les copines, la famille … personne ne vous dira la même chose !
Bref, comment bien débuter la diversification alimentaire sans se tromper ? Pas facile n’est-ce pas ?!
La chose qui m’a le plus aidée personnellement c’est le tableau que l’on trouve dans le carnet de santé avec les recommandations du Programme National Nutrition Santé (PNNS). Le voici :

diversificationalimentairereduc2 Petite aide pour la diversification alimentaire de bébéComme l’image n’est pas très grande je vous reprécise juste les légendes des couleurs : quand la ligne de l’aliment est hachurée cela signifie qu’il ne faut pas donner cet aliment à bébé. Quand c’est orange on peut commencer à donner l’aliment à bébé et quand c’est vert c’est idéalement à ce moment qu’il faudrait commencer à donner l’aliment à bébé.

Certains pédiatres recommandent de commencer la diversification vers 4 mois, d’autres pas avant 6 mois. Le mien m’a dit 5 mois, d’après le tableau c’était possible, on a donc commencé à 5 mois.
En fait il semblerait que retarder la diversification alimentaire éviterait l’apparition d’allergie chez les enfants. Mais si ni vous, ni votre conjoint n’êtes allergiques (pas uniquement au niveau alimentaire) alors vous devriez pouvoir commencer à diversifier à partir de 4 mois.
Si au contraire l’un de vous est allergique à quelque chose, il est plutôt recommandé d’attendre 6 mois.
Quoi qu’il en soit, demandez toujours l’avis de votre pédiatre avant de commencer la diversification alimentaire de bébé.

Comme je voulais autant que possible faire moi-même à manger pour mon bébé je n’ai acheté que très peu de petits pots industriels. J’envisage d’ailleurs de faire par la suite un article sur ces derniers parce que j’ai vraiment été médusée quand j’ai lu la composition de certains petits pots !
Alors non je ne suis pas anti-petits pots, mais je pense qu’il y a du tri à faire dans ce qui nous est proposé en grande surface pour nourrir bébé.
Pour mieux choisir je vous ferai donc un petit topo là-dessus plus tard.

Pour bébé je me suis donc équipée afin de lui concocter de bonnes petites purées.
Si vous êtes aussi intéressées pour faire à manger pour votre enfant sachez qu’il vous faudra des fruits et légumes bien frais afin qu’ils n’aient pas perdu trop de vitamines.

combirepas Petite aide pour la diversification alimentaire de bébé

Session cuisine pour bébé

Niveau matériel vous n’êtes pas forcément obligée d’investir dans un robot spécial bébé qui coûtent souvent très cher. Au cas où quelqu’un peut vous le prêter profitez-en mais ce n’est pas un achat 100% nécessaire.
Pour la cuisson : elle peut se faire à l’eau mais c’est bien mieux à la vapeur, toujours pour conserver un maximum de vitamines. Optez donc pour un panier vapeur ou votre cocotte-minute.
Ensuite pour mixer l’idéal est un mixeur avec cuve / bol, qui mixe bien finement mais vous pouvez aussi très bien utiliser un mixeur plongeant ou un moulin à légumes manuel.

potsaventreduc Petite aide pour la diversification alimentaire de bébéQuestion conservation, je vous conseille de faire de grandes quantités et de congeler ensuite. Ainsi chaque soir je sors du congélateur un pot de légumes, un pot de compote et je mets le tout au frigo. Ca décongèle tranquillement jusqu’au lendemain.
Pour cela la solution la moins chère consiste à recycler des pots de yaourts en verre avec couvercle en plastique ou de garder les petits pots que vous avez achetés dans le commerce pour y mettre ensuite vos propres purées.
Moi j’ai en plus acheté des pots en plastique spéciaux pour la conservation des aliments de bébé. Dans ce domaine vous en trouverez beaucoup de sortes différentes. Moi j’ai opté pour les pots AVENT car ils ont à mes yeux plusieurs avantages : les pots vides s’empilent pour faciliter le rangement avec un gros gain de place, le couvercle se visse alors pas de risque de fuite dans le sac, ils sont sans BPA, ils passent au micro-ondes, au congélateur et au lave-vaisselle et le rapport qualité-prix est excellent.
Bon ils ont quand même aussi un inconvénient : comme ils sont en plastique transparent les légumes oranges laissent des traces de leur passage.

Pour les légumes, l’idéal est de les utiliser bien frais (pas plus de 2-3 jours dans le réfrigérateur) mais vous pouvez aussi utiliser des légumes surgelés.
Cela vous permettra de proposer une grande variété de légumes à votre bébé en toute saison. N’hésitez donc pas à faire le plein de légumes frais et congelez-les ensuite en portions de 500g par exemple, coupés en morceaux grossiers. Certains légumes ont besoin d’être blanchis avant congélation (haricots verts par exemple) et d’autres non (comme le potiron).
Il est aussi possible d’utiliser les légumes surgelés qu’on trouve dans le commerce, mais dans ce cas veillez bien à ce que le sachet ne contienne QUE des légumes (pas de sel, pas de matière grasse ou je ne sais quel autre additif).

 


 

 

A titre informatif uniquement, puisque ma façon de faire n’est pas forcément LA bonne façon (bien que je doute de plus en plus qu’il en existe une), voici mois par mois comment nous avons diversifié l’alimentation de bébé à la maison (les quantités données sont purement indicatives, il ne faut pas rationner un bébé ni le forcer à manger, c’est en observant votre enfant que vous saurez s’il a encore besoin de manger ou non, n’hésitez pas non plus à demander conseil à votre pédiatre) :

– 5 mois :
Introduction progressive des légumes : d’abord en bouillons avec lesquels je reconstitue le lait en poudre, puis en purées très liquides que j’ajoute dans le biberon (2 à 3 cuillères à café).
Je donne des légumes au biberon du midi et du soir (à ce moment il fait déjà 4 repas par jour).
Je ne donne jamais plus d’un nouveau légume à la fois et quand j’introduis un nouveau légume je le lui donne 2-3 jours d’affilé. Cela me permet de voir de quelle façon il tolère ce nouveau légume.
J’ai commencé avec des légumes « doux » pour ne pas qu’il rejette le biberon : carotte, fenouil, courgette …
Ensuite, quand j’ai vu que ça passait bien dans les biberons j’ai commencé à utiliser la cuillère (pensez à prendre une cuillère en plastique, plus douce pour la bouche de bébé) et je donnais chaque jour 40 g de légumes le midi en plus du biberon et 40 g de fruits au goûter, en plus du biberon également.
Comme mon petit loup avait toujours très faim à l’heure du repas et se montrait impatient, je commençais par lui donner le biberon, puis le petit pot. Vu qu’il n’y avait qu’une petite quantité de fruits ou légumes il finissait toujours.

A savoir : si votre enfant semble ne pas apprécier un aliment, n’inistez pas, proposez lui autre chose et essayez à nouveau cet aliment quelques jours plus tard. Il semblerait qu’au bout de 7 – 8 tentatives les enfants finissent par accepter des aliments qu’ils refusaient auparavant.

– 6 mois :
A ce moment mon petit loup savait mieux utiliser la cuillère et se montrait moins impatient à l’heure des repas. On a donc augmenté les doses pour passer à 80 g de légumes le midi et 80 g de fruits au goûter.
Toujours 4 biberons par jour : dans celui du matin on a commencé à ajouter des céréales sans gluten (Nestlé en fait quelques unes sans gluten et sinon la marque Babybio est très bien aussi mais il y a moins de choix de saveurs), ceux du midi et du goûter ont vu leur quantité diminuer (forcément vu que bébé mangeait + de fruits et légumes à ces repas) et le biberon du soir a quant à lui augmenté en quantité.

– 7 mois :
2 grands changements :
– on a introduit la viande dans l’alimentation à raison de 10 g dans les légumes du midi
– on a remplacé le biberon du midi et du goûter par des laitages.
Pour la viande j’ai choisi d’utiliser la gamme P’tit pot de Nestlé. Les seuls à proposer des pots de viande uniquement. Ca me rassurait car j’avais peur de ne pas mixer assez finement la viande et que bébé s’étouffe. Il existe 4 variétés (poulet, jambon, veau et nouveau de la dinde) en pots de 80g. A l’ouverture du pot je prélève 10g pour le repas du jour et ensuite je congèle le reste du pot dans des bacs à glaçons en faisant des portions de 10g. Ainsi à chaque repas je n’ai qu’à ajouter un « glaçon » de viande au pots de légumes que j’ai préparé.

ptitpotviande Petite aide pour la diversification alimentaire de bébéPour les laitages je prends uniquement ceux au lait infantile, que l’on trouve au rayon bébé et qui se conservent à température ambiante. Comme mon petit loup n’est pas un gros mangeur, je privilégie les petits formats (50g).
A ce stade il mange donc : 1 biberon avec des céréales le matin (avec ou sans gluten) / 1 pot de 80 g de légumes + 10 g de viande + 1 petit laitage aux fruits le midi / 1 pot de 80 g de fruits + 1 petit laitage nature ou vanille au goûter / 1 biberon avec des cérales le soir.

– 8 mois :
On a introduit le poisson et les crèmes dessert dans l’alimentation de bébé qui semble aimer ça.
Pour le reste, après des périodes difficiles où il a commencé à refuser les compotes, puis les yaourts on a finalement réussi à lui en faire manger à nouveau à force de patience et aussi parce qu’on a essayé tout ce qu’on pouvait pour y arriver (mais je ne vous cache pas que parfois, quand on met 3/4 d’heure pour lui donner 100g de goûter c’est fatiguant !)
Au final, comme il continue à grandir et à grossir (moins qu’avant c’est sûr) on s’est résolus à lui donner de plus petites portions au goûter.
Le midi il mange donc toujours les mêmes choses et dans les mêmes proportions et au goûter on est finalement passés à 40g de compote + 50g de crème dessert (vanille, chocolat, caramel, biscuit ou encore riz au lait ou semoule au lait).
Par contre il boit de plus gros biberon le matin et le soir (30 mL de plus à chaque repas).

recettesbebe Petite aide pour la diversification alimentaire de bébé

Lien Permanent pour cet article : http://www.mespetitsdelices.com/petite-aide-pour-la-diversification-alimentaire-de-bebe/

6 comments

8 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. dumont

    bonjour, j’adore la police d’écriture de votre site, donc je me permet de vous demander le nom :)

    merci beaucoup

    cordialement

    1. Jenny Duj

      Pour les titres ou le texte de l’article ?

      1. dumont

        la police des articles, celle avec laquelle j’écris… lol
        (il est super votre site)

        1. Jenny Duj

          Merci :)
          La police des articles est Handlee

          1. dumont

            Merci beaucoup, bonne continuation

  2. Lise

    c’est un super article, merci !

  1. Compote de pomme, de poire et variantes (dès 4 – 6 mois) » Mes petits délices

    […] Pour avoir quelques infos sur l’alimentation de bébé faites un tour sur l’article : « Petite aide pour la diversification alimentaire de bébé« . […]

  2. Purée d’aubergine (dès 6 mois) » Mes petits délices

    […] ¤ Si vous en êtes au début de la diversification alimentaire n’hésitez pas à ajouter + d’eau de cuisson au moment du mixage pour obtenir une purée plutôt liquide. ¤ Pensez à mettre des pots au congélateur pour faire des réserves. ¤ Mariez cette purée avec d’autres légumes si votre bébé y a déjà goûté : courgette, carotte… (bientôt, la recette de la ratatouille pour bébé sur le blog !) ¤ Vous pouvez aussi jeter un oeil à mon article sur la diversification alimentaire de bébé : ICI […]

  3. Compotes de poire et myrtille biscuitées (dès 6 mois) » Mes petits délices

    […] Préparation : – Peler les poires, les couper en 2 et retirer la partie centrale avec les pépins. – Couper en gros dés et faire cuire dans une casserole à feu moyen durant 10 minutes en remuant souvent ( au Thermomix : 10 minutes / 90° / vitesse 2 ). – Passer au mixeur en fin de cuisson avec les biscuits coupés en 2. – Répartir dans des petits pots et laisser refroidir avant de conserver au réfrigérateur. ¤ Ces compotes peuvent se conserver 48 heures au réfigérateur. Penser à en congeler si vous faites de grandes quantités. ¤ Vous pouvez rajouter de l’arôme naturel de vanille ou de l’eau de fleur d’oranger dans les compotes à la poire. ¤ Pensez à utiliser ces biscuits pour épaissir n’importe quelle autre compote trop liquide. ¤ N’hésitez pas à consulter l’article : « Petite aide pour la diversification alimentaire de bébé« . […]

  4. Purée de betterave et polenta (dès 8 mois) » Mes petits délices

    […] pas à consulter l’article sur la diversification alimentaire […]

  5. Purée de carotte, courgette et poulet au cerfeuil (dès 7 mois) » Mes petits délices

    […] Préparation : – Peler les carottes et les couper en tronçons de 2-3 cm. – Laver les courgettes et les couper en rondelles d’1 cm d’épaisseur. – Déposer le tout dans le panier vapeur d’une cocotte. – Mettre le filet de poulet sur les légumes. – Arroser d’un filet d’huile d’olive et saupoudrer le cerfeuil sur le dessus. – Couvrir et faire cuire à la vapeur durant 25 minutes. – Mixer séparément la viande et les légumes en fin de cuisson (plus ou moins finement selon si votre enfant mange de petits morceaux ou pas, au besoin rajouter de l’eau de cuisson) et répartir dans les pots la quantité de viande nécessaire selon l’âge de votre bébé : 10g de 7 à 8 mois, 20 g de 9 à 12 mois, 30 g ensuite (voir le tableau sur la diversification alimentaire). […]

  6. Fenouil à la provençale pour bébé (dès 7 mois) » Mes petits délices

    […] N’hésitez pas à jeter un oeil à mon article sur la diversification alimentaire de bébé […]

  7. Bébé : Purée de chou-fleur et polenta au jambon [dès 7 mois] - Mes Petits Délices

    […] Petite aide pour la diversification alimentaire de bébé […]

  8. Bébé : Purée de courgettes à la ricotta et saumon [dès 7 mois] - Mes Petits Délices

    […] Petite aide pour la diversification alimentaire de bébé […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>